top of page

Identifier les manifestations de la culpabilité

L'épuisement : une conséquence fréquente du sentiment de culpabilité


La culpabilité peut mener à l'épuisement. En effet, lorsqu’on agit par culpabilité, il arrive que l’on dépasse nos limites et qu’on oublie nos propres besoins. La spirale de la culpabilité illustre bien le lien entre la culpabilité et l’épuisement. Lorsque la situation de la personne malade devient plus lourde ou lorsque je prends un fardeau très lourd, il se peut que je me sente plus fatigué.e et impatient.e. Résultat : je ne fais pas les choses comme je voudrais, je m’énerve…et je me sens coupable. Comme je me sens coupable, j’en fais davantage, soit pour me racheter, soit pour éviter la culpabilité. Le fardeau devient encore plus lourd, car j’en fait plus, et la spirale de la culpabilité continue de tourner jusqu’à l’épuisement.


La culpabilité peut donc devenir un réflexe malsain qui emmène à un surinvestissement dans la prise en charge de la personne qu’on aide et à une baisse d’énergie, ce qui peut conduire à l’épuisement.


Repérer la culpabilité pour éviter le piège de sa spirale


Pour éviter de tomber dans la piège de cette spirale de culpabilité, il peut être utile de savoir identifier le signaux de sa présence en nous, en vue d'intervenir pour atténuer son influence.


Afin de vous aider à identifier les manifestations de la culpabilité, nous vous proposons un thermomètre qui vous présente divers signaux associés à un degré d’intensité de ce sentiment. Ainsi, lorsque la culpabilité se présente en vous, vous pourrez vous servir de ce repère pour vous aider à prendre conscience d’où vous vous situez. Cet exercice vous permet de vous aider à nuancer les manifestations du sentiment de culpabilité.




199 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

コメント


bottom of page