top of page

Les causes et conséquences du stress en contexte de proche aidance

Les causes du stress chez les personnes proches aidantes peuvent être multiples et chaque personne peut être affectée différemment par les stresseurs. De plus, une personne peut être plus ou moins vulnérable à un stresseur en fonction de ce qui se déroule dans sa vie. Même si la proche aidance peut être une expérience positive et gratifiante, aider un-e proche peut également être une source de stress importante. 


Ce stress peut provenir des tâches reliées à la proche aidance, comme l’aide au transport, faire les courses, nourrir la personne, faire les repas, offrir du soutien émotionnel, gérer des comportements difficiles, veiller à la sécurité, etc. Le nombre de tâches à accomplir, la durée et l’intensité de ces tâches influent sur le niveau de stress. Le stress peut aussi venir du type de maladie ou d’incapacité. En effet, certains problèmes de santé sont plus imprévisibles que d’autres et demandent une adaptation constante chez la personne qui fournit les soins. Les deuils et les pertes associés à certaines maladies peuvent également occasionner du stress. Aussi, dans bien des cas, la proche aidance donne lieu à des difficultés financières à cause des congés sans solde ou des arrêts de travail pour aider la personne proche. De plus, les situations de proche aidance entraînent parfois des conflits interpersonnels et les nombreuses obligations peuvent compromettre les relations sociales.


En outre, les personnes proches aidantes priorisent fréquemment les besoins de la personne aidée et négligent leurs propres besoins (comme ne pas prendre de rendez-vous médicaux lorsque nécessaire, sauter des repas, ne pas dormir suffisamment, ignorer les signes de détresse psychologique, etc.). Finalement, le fait d’être un-e jeune proche aidant-e entraîne aussi des conséquences sur le stress, notamment, à cause de la conciliation études-proche aidance et être un-e proche aidant-e avec un âge avancé, ayant un statut socioéconomique faible ou peu de soutien peut rendre plus vulnérable.


Si le stress n’est pas géré convenablement, il peut devenir chronique et les personnes qui souffrent de stress depuis longtemps peuvent être confrontées à des problèmes sévères de santé en raison d’une plus grande vulnérabilité aux maladies. 


Selon Hans Selye, un pionnier dans la recherche du stress, l’impact du stress sur la santé se déroule en trois phases : 



Sources : 

Société Canadienne de psychologie (SCP).

bottom of page