S'accorder le droit de refuser

Tout d’abord, voyons en quoi il peut être pertinent de refuser une demande.Cette affirmation de soi nous offre l’opportunité de choisir ses priorités, d'apprivoiser ses limites et d'investir son temps dans ce qui est significatif pour nous. Toutefois, il est nécessaire de valider l’état inconfortable que peut amener l’action de refus. Par exemple, la peur de décevoir ou blesser l’autre peut agir comme un obstacle à l’affirmation de soi. Ainsi, il est possible de tenter de diminuer l’impact du refus en portant attention aux mots choisis, mais il restera toujours une partie qui ne nous appartient pas, c’est-à-dire, la réaction de l’autre. Notre rôle est donc de prendre soin le plus possible de la façon dont nous allons transmettre notre refus. Voyons quelques façons de refuser une demande :


S’accorder le temps de penser à la demande avant de répondre automatiquement.

Ce moment de pause nous permet d’évaluer clairement ce que nous désirons réellement et ce qui est réaliste pour nous. Exemple : j’aimerais prendre un moment pour y penser avant de te répondre, je pourrai t’offrir une réponse plus honnête dans quelques jours.


Reconnaitre la motivation de l’autre à demander de l’aide (être empathique) et affirmer ensuite notre indisponibilité

Ceci est un moyen de diminuer l’impact du refus. Il est aidant lorsque nous craignons de blesser l’autre. Exemple : je comprends qu’il est difficile pour toi de faire ton lavage et que de l’aide serait bénéfique, mais je ne suis pas celle qui pourra te l’offrir pour le moment. Compromis possible : Je peux t’aider à trouver une ressource qui pourrait t’offrir cette aide.


Tenter d’être honnête au lieu d’inventer des excuses

Vous avez le droit de ne pas être toujours disponible pour les autres. Vous pouvez expliquer le sentiment ou opinion qui motive votre refus. La personne risque de mieux comprendre votre situation et vous n’aurez pas à dépenser une grande somme d’énergie à inventer d’autres prétextes. Exemple : je ne peux pas te prêter ma voiture, car j’éprouve beaucoup de stress lorsque je n’ai plus la possibilité de me déplacer, avoir ma voiture ici me rassure beaucoup. Au lieu de : je ne peux pas te prêter ma voiture, car elle doit aller au garage...



74 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout